Daniel Weber

Vice-président & webmaster

Massothérapeute diplomé

Sonothérapeute diplômé

Faire connaissance:

Petit plaidoyer pour les animaux.

Maintenant que certains pays adoptent la notion que vous êtes des personnes non humaines et plus vulgairement des bêtes, la situation change fondamentalement…

Vous ressentez des émotions, vous  avez la notion du partage, ressentez la douleur, eh oui, étonnant…  Pourtant  il n’y a pas si longtemps, l’humain certifiait que vous étiez dépourvu de sensation !

Vous savez analyser des situations, éprouvez des sentiments, de l’empathie pour vos semblables, et l’on pourrait continuer à dresser la liste tant il y a de similitude entre vous et nous. Que l’on vous rassure, nous sommes tous égaux sauf ceux qui refusent  la vérité universelle.

Alors ! Qu’est-ce que la massothérapie vient faire là ?

En accord avec le principe que si  nous sommes tous égaux, nous nous devons d’élargir notre champ de vision et agir.  Alors, pourquoi le massage serait-il exclusivement réservé à l’humain?

Chaque être est constitué de fibres musculaires, d’os, de fascia (tissus conjonctif), d’un système nerveux, d’un système immunitaire, d’un réseau sanguin, de cellules, d’un cerveau etc…

Il faut pour cela encore se rendre compte, que les animaux et plus particulièrement nos « petits » compagnons de vie, sont des éponges à ce que nous, les humains, vivons au quotidien. Si nous allons mal, ils iront mal. Si nous sommes tristes, ils seront tristes.

Il est important pour cela de prendre soin d’eux comme avec soi-même, car nous l’expérimentons à chaque instant, si l’on ne va pas bien pour quelle raison que ce soit, notre corps se raidit et la conséquence de la compensation est la contracture. Elle viendra amplifier notre situation délicate et nous fera souffrir davantage.

L’expérience de la massothérapie pour animaux est un réel succès vers le bien-être de l’animal, elle est douce, amenée avec pédagogie et savoir être vis-à-vis de l’animal. Elle est préventive et participe activement à sa rééducation après opération ou immobilisation. La massothérapie ouvre également une autre perspective sur le lien qui relie l’humain à l’animal.

 

La nécessité d’être pleinement conscient lors de l’accueil d’un animal sous notre responsabilité suppose plusieurs aspects qui malheureusement ne sont pas toujours observés. Peut-être par manque d’information, par inconscience, et peut-être aussi par égoïsme. En effet, le coup de cœur, l’envie passagère, l’aspect fashion, ne doit pas être la stimulation principale pour avoir un animal.

Il serait bienveillant d’observer ce que l’animal a réellement besoin

-De la nourriture

-D’être vacciné (qui varie selon les pays et régions).

-Besoin d’attention.
-Besoin d’appartenir.
-Besoin de le laisser vivre sa nature.
-Besoin de jouer, de s’expanser
-Besoin de se protéger, s’abriter.
-Besoin d’être propre, d’être toiletté.
-Besoin d’avoir un cadre de vie.
-De sortir faire ses besoins ou d’avoir sa litière propre.
-De retrouver ses congénères.
-Besoin d’être soigné.
-Besoin de compagnie.
-Besoin d’indépendance…

Vous conviendrez que si tous ces besoins cités ci-dessus sont respectés, il ne peut y avoir que de l’amour, du respect et de la bienveillance.

Le confort de vie est tout aussi important comme nous le remarquons nous-même après un massage ou  une thérapie diverse qui nous procure du bien-être, de la détente, du réconfort, une libération de la douleur, une guérison ou la voie vers celle-ci.

Pensons à leur existence avec réciprocité, sans distinction en leur apportant le droit d’être et considérez-vous comme  chanceux d’avoir un compagnon de vie qui vous apporte de l’amour inconditionnel et fidélité sans compensation ni attente. Pas de compromis, pas de gain, rien, juste de l’amour et de l’amour….

 Me contacter

D. weber

Nos partenaires:

Tous nos adhérents et membres passifs

Nos médias préférés