Un animal en bonne santé!

Est un animal heureux!

Il y a deux semaines, nous avons évoqué la dépression chez le chien. Elle existe également chez le chat mais il demeure compliqué de détecter la tristesse chez nos petits compagnons. Cette maladie, appelée aussi “trouble de l’humeur”, peut être lourde de conséquences chez le chat.
Si vous constatez les troubles suivants chez votre chat:
  • apathie
  • inactivité totale, le chat ne fait plus sa toilette
  • manque d’appétit
  • pas de demande d’affection
  • changements d’humeur
  • sommeil encore plus long que d’habitude
  • pas de jeu ni d’amusement
il faut consulter un spécialiste au plus vite qui pourra diagnostiquer la dépression ou vérifier si ces symptômes ne sont pas dus à une autre maladie sous-jacente.
Dans les cas les plus graves, la maladie est potentiellement mortelle chez le chat, car une fois qu’elle est installée, la baisse du tonus psychique est un mal incurable, entraînant le chat à la dérive. Il finira par se négliger, ne faisant plus sa toilette qui pour lui est une protection contre les prédateurs car cela cache son odeur (à ce niveau c’est carrément une tentative de suicide), et il arrêtera de se nourrir.
Les causes de la dépression chez le chat sont nombreuses. Et pour pouvoir en détecter la cause exacte, il faudra se rappeler des dernières semaines ou mois afin de découvrir si un facteur significatif pourrait être l’élément déclencheur de ce problème émotionnel. Les causes les plus habituelles sont:
  • déménagement ou changement de famille (les changements brutaux ou l’éloignement avec un être cher)
  • la solitude (l’affect et les preuves d’affection sont très importantes pour le chat)
  • mauvaise relation avec d’autres membres du foyer (une inimité peut entraîner une perte de confiance chez le chat et un sentiment d’isolement)
  • arrivée d’un bébé (si le chat n’a plus d’attention il se sentira triste ou de trop)
  • stress et anxiété (les cris, les punitions, les mauvais traitements, la privation de liberté)
  • choc traumatique (agression, accident)
Votre spécialiste vous conseillera probablement la prise d’un antidépresseur. Mais ATTENTION ! Tout comme pour l’humain, ce médicament provoque une dépendance et lors de l’arrêt du médicament, le chat retombera dans son état dépressif. De plus, suivant l’âge de votre chat, des problèmes hépatiques peuvent survenir à la prise de médicaments contre la dépression.
L’autre solution est de consulter un vétérinaire comportementaliste qui sera plus à même de vous indiquer des alternatives plus intéressantes. Mais dans un premier temps, il faut absolument améliorer les conditions de vie de son chat:
  • lui parler d’une voix douce et lui accorder plus de temps
  • jouer avec lui au moins une demie heure par jour
  • le caresser et avoir plus de contacts avec lui
Faites appel aux spécialistes des médecines holistiques tels que MASSOTHÉRAPIE ANIMALE, MAGNÉTISEUR et SOINS ÉNERGÉTIQUES, REIKI, COMMUNICATION ANIMALE, HOMÓPATHIE, etc., pour vous aider à soulager le mal-être de votre chat.
TOUT EST A METTRE EN OEUVRE AFIN QUE VOTRE PETITE BOULE DE POILS RETROUVE SA JOIE DE VIVRE

La dépression chez le chat

Nos partenaires:

Tous nos adhérents et membres passifs

Nos médias préférés